Nos compétences

Nos compétences

Les violences conjugales

Mon conjoint est violent, je ne veux pas rester au domicile conjugal, que faire?

Le mariage impose normalement un devoir de cohabitation jusqu'au jour du divorce, ou du moins jusqu'à ce que le juge en décide autrement. Ne pas respecter cette obligation signie se mettre en faute.
Cependant, en cas d'urgence réelle, il faut dans les faits prendre certaines dispositions. 

Il convient dans ce cas de faire constater les violences par un médecin, légiste si possible, qui vous délivrera un certificat médical contenant ses constatations. 
Ensuite, il faut se rendre au commissariat de police et exiger de déposer une plainte. Il est interdit à un fonctionnaire de police de refuser de prendre une plainte. 
Enfin, il est nécessaire de contacter un avocat, spécialiste de préférence, qui diligentera dans les meilleurs délais une procédure de divorce en urgence qui permettra de vous faire bénéficier de mesures provisoires rapidement.