Nos compétences

Nos compétences

Les personnes vulnérables

Notre mère vient d’être placée sous tutelle. Notre sœur, qui vivait chez elle et qui profitait largement de ses faiblesses, est furieuse. A-t-elle les pouvoirs de faire quelque chose ?

Le recours contre les décisions rendues par le juge des tutelles est ouvert à certaines personnes visées dans le Code civil:
-la personne à protéger,
-son conjoint non séparé, son partenaire, son concubin 
-ses ascendants,
-ses descendants,
-frères et sœurs,
-le curateur,
-le Procureur de la République.

Votre sœur a donc la possibilité d’exercer un recours dans les 15 jours du jugement.
Le recours, porté devant le TGI, devra bien évidemment s’attacher à rechercher si les facultés mentales de votre mère, altérées par une maladie, une infirmité ou un affaiblissement dû à l’âge rendaient nécessaire sa protection et sa représentation d’une manière continue dans les actes de la vie civile.